Please enable JavaScript !
Veuillez activer Javascript
Prosze wlaczyc JavaScript
Bitte aktiviere JavaScript
Por favor activa el Javascript!
Le Magazine International Polonais
Macédoine de légumes à la polonaise - Sałatka jarzynowa - Kluski na parze - Un appel général à Boycotter tous les Kebabs a été lancé après le meurtre d’un jeune homme - Quand TF1 ne savait pas faire la différence entre Slovaquie et Slovénie. - Joyeuses Fêtes et Bon Réveillon de Noël - Le terroriste de Berlin vient d’être tué à Milan - Découvrez les légendes de la mythologie slave en vidéos pour Noël.... - Collecte de fonds pour le héros Polonais tué à Berlin - Berlin : Hommage au héros Polonais qui a évité que le terroriste ne fasse bien plus de victimes. - Que faire de Xavier Moreau et de sa vision de la Pologne ? -

Corruption en Pologne au sein du centre anti-corruption.

lundi 21 avril 2008.
Accueil du site > Actualité de Pologne : Sommaire > Juridique > Corruption en Pologne au sein du centre anti-corruption.
 
(0 - 0 vote)

Abonnement

Les services juridiques du parquet de Varsovie viennent de soulever l’instruction d’une affaire de corruption et mène dorénavant une enquête préliminaire afin de déterminer si le Bureau Centre de lutte contre la Corruption, organe qui avait été créé par l’ancien Premier Ministre et actuel dirigeant du parti politique Droit et Justice (PiS), Jaroslaw Kaczynski, n’aurait pas commis des infractions au regard des dispositions législatives polonaises. Il s’agît de déterminer si cet organe aurait embauché des journalistes en ne suivant pas des procédures légales. En effet, le Bureau Central de lutte contre la Corruption aurait contacté Patrycja Kotecka, la directrice adjointe du centre de presse de la chaîne de télévision TVP, et cela alors que les dispositions législatives relatives à cet organe lui interdit explicitement de faire appel à des journalistes pour mener ses enquêtes. Lors de l’affaire, Patrycja Kortecka aurait informé le Bureau Central de lutte contre la Corruption d’éventuelles fraudes au sein du groupe de télévision. Lors de la publication de l’affaire dans les médias polonais, le directeur de cet organe, Tomasz Fratczak, avait expliqué que le Bureau Central Anti Corruption avait mené une enquête au sein même des locaux de TVP.

C’est la représentante du bureau du procureur de Varsovie, Renata Mazur, qui vient de le faire savoir auprès de la presse polonaise. Les services du procureur estimeront quelles suites devront être entreprises en fonction des résultats fournis par cette enquête préliminaire qui devrait durer une trentaine de jours, mais qui pourrait tout aussi bien se prolonger.

Copyright © 2015 Gazeta MediaPolonia.com
Répondre à cet article

Partagez cet article en 1 clic :