Please enable JavaScript !
Veuillez activer Javascript
Prosze wlaczyc JavaScript
Bitte aktiviere JavaScript
Por favor activa el Javascript!
Le Magazine International Polonais
Macédoine de légumes à la polonaise - Sałatka jarzynowa - Kluski na parze - Un appel général à Boycotter tous les Kebabs a été lancé après le meurtre d’un jeune homme - Quand TF1 ne savait pas faire la différence entre Slovaquie et Slovénie. - Joyeuses Fêtes et Bon Réveillon de Noël - Le terroriste de Berlin vient d’être tué à Milan - Découvrez les légendes de la mythologie slave en vidéos pour Noël.... - Collecte de fonds pour le héros Polonais tué à Berlin - Berlin : Hommage au héros Polonais qui a évité que le terroriste ne fasse bien plus de victimes. - Que faire de Xavier Moreau et de sa vision de la Pologne ? -

La vraie recette de la soupe polonaise aux cornichons

jeudi 29 octobre 2015.
Accueil du site > Actualité de Pologne : Sommaire > Gastronomie Polonaise > Soupes et Potages > La vraie recette de la soupe polonaise aux cornichons
 
(0 - 0 vote)

Abonnement

Je vous vous présenter une idée de recette polonaise dont les polonais sont souvent des adeptes, si ce n’est que parfois certains d’entre eux en raffolent : la soupe aux cornichons, encore appelée en polonais Zupa Ogórkowa.

Une telle recette présente de nombreux avantages :
- Sans être un expert en gastronomie polonaise, tout adepte de la cuisine ou ayant la fibre culinaire la considérera comme un des plats faciles d’accès, tant dans la préparation que la recherche des divers ingrédients
- Le prix, extrêmement peu élevé, il faut savoir qu’avec un grand pot de cornichons polonais (les fameux Ogorki Kiszone) de 1 litre, on peut préparer 6 à 8 soupes
- Cette soupe est extrêmement riche en vitamines et minéraux
- Celle-ci est un plat qui peut s’accompagner avec de nombreux autres plats, notamment lors du déjeuner polonais, obiad, que l’on prend souvent après les journées de travail. En effet, les pauses au travail en Pologne ne durent jamais plus de 20 minutes, ce qui fait qu’on rentre plus rapidement chez nous en fin de journée.

Sur le web francophone, les informations concernant cette soupe, pourtant abordable aux francophones de tout pays, sont très pauvres, si ce n’est qu’elles se limitent à des explications se cantonnant plus aux pratiques de quelques personnes qu’à un réel savoir faire. Je vais juste vous donner les moyens de faire la soupe de cornichon qui soit la meilleure, preuve à l’appui de la satisfaction de polonais, y compris de chef de restaurants polonais ayant pignon sur rue à Cracovie.

Je vais distinguer la base, c’est à dire les éléments essentiels pour faire le bouillon, je vais axer sur la préparation de la recette centrale, puis évoquer par la suite les déclinaisons. Les régions polonaises, elles ont toutes leurs traditions culinaires, vous prenez un même plat qui porte le même nom, et il y a quelques petits changements.

Pour faire le bouillon, car c’est de la réussite du bouillon qu’incombe le suite de la réussite de cette soupe, il vous faut :
2 litres d’eau
8 cornichons dits ogorki kiszone
un peu de jus de macération issu du bocal des cornichons
6 pommes de terre d’environ 8 centimètres de diamètre
3 carottes
un demi céleri

Vous allez me dire, qu’est ce que ces fameux cornichons polonais ? Si vous avez un jardin, vous devez laisser pousser vos cornichons jusqu’à ce qu’ils obtiennent une taille d’environ 10 centimètres. En effet, les cornichons polonais sont bien plus grands que les cornichons français. Faute de jardin, il est possible de trouver ces cornichons dans les superettes ou hypermarchés en Pologne, voir sur les marchés (targ) . Si vous habitez dans d’autres pays, essayez de voir avec les agriculteurs locaux, voir s’il existe dans votre région une épicerie polonaise (elles sont de plus en plus nombreuses en France). Ces cornichons devront être macérés pendant au minimum 2 semaines dans un grand bocal, avec du sel, voir d’autres épices. On publiera un autre article sur la préparation de cette macération. Il faut toutefois savoir que ces cornichons ne sont pas utilisés uniquement que pour la soupe, mais qu’on les sert également à de nombreux repas, y compris parfois avec l’assiette de fromage charcuterie au petit-déjeuner polonais (sniadanie)

La préparation du bouillon.

Vous commencez à faire bouillir la casserole d’eau, pas besoin ni de sel ni d’autres choses. Juste de l’eau bouillante.

Pendant ce temps, vous épluchez les pommes de terre, que vous coupez en dés, en petits dés ayant moins d’un centimètre . Vous mettez vos dés de pommes de terre dans l’eau bouillante

Vous faites pareil avec les carottes et le céleri.

Pendant les 10 premières minutes, vous continuez de faire bouillir l’eau, puis vous faites chauffer 20 minutes à feu doux, ensuite, les 30 minutes restantes, vous arrêtez de chauffer, mettez un couvercle. Il faut que le bouillon commence à s’épaissir.

Dans certaines recettes, on dit qu’il faut ajouter de la farine. Horreur. L’ajout de farine vise à faire s’épaissir le bouillon, car, si on prépare convenablement le bouillon, nul besoin de farine

Dans certaines recettes, j’ai lu, voir même entendu, qu’on y ajoutait du beurre. Horreur. Dans la préparation d’un bouillon, on ne met pas de beurre, l’ajout éventuel de beurre vient après.

Dans certaines recettes, j’ai vu des gens ajouter une épice pour légumes dite « kucharek ». Horreur. C’est rempli de produits chimiques et c’est comme ajouter du sel sur un plat sans goût.

Pendant que le bouillon prend, on ne reste pas les bras croisés. On va préparer la seconde étape du bouillon.

On prend les cornichons polonais. On peut les éplucher ou pas. Par contre, si certaines préparations disent de les couper en rondelles, là aussi, tout faux. Il y a deux façons de les préparer.

Soit en les passant à la rappe, soit en les passant au mixeur pas trop longtemps. Au bout d’une heure, on rallume le feu, on y ajoute un petit verre du liquide contenu dans le bocal de macération ainsi que les cornichons rappés ou mixés.

Vous avez la base, mais ce n’est pas fini pour autant.

La viande : il est possible d’y ajouter de la viande, coupée en dés, comme par exemple du poulet ou de la dinde. On peut y ajouter également du persil également, aussi du beurre.

Un incontournable, c’est d’y ajouter de la crème fraîche. En Pologne, la crème fraîche étant plus liquide que celle qu’on trouve en France, optez pour une crème légère. Un autre incontournable : de l’aneth. Laissez chauffer encore 30 minutes, et dégustez.

Idée de recettes ? Compléments à apporter ? Vos commentaires plus en bas seront les plus appréciés : Commenter cet article

Découvrez nos bons plans de >> Gastronomie et Recettes Polonaises <<

Copyright © 2015 Gazeta MediaPolonia.com
Répondre à cet article

Partagez cet article en 1 clic :

Forum